Hafida

En 1994, Elle devient l'une des premières femmes guides de haute-montagne du Maroc. Elle ont été jusqu’à 10 guides femmes pour un total de 400 hommes. Elle plaisante souvent « J’ai ouvert la voie », en faisant référence à son long parcours d’escalade et de spéléologie. Titulaire d’un master en tourisme, elle s’apprêtait à rentrer dans la voie classique de l’hôtellerie lorsqu’elle croise le chemin de jeunes Espagnols férus d’aventure et de grands espaces.

L’un d’entre eux monte une agence et charge Hafida de le relayer sur le Maroc. « C’est comme cela que j’ai connu les premiers guides de haute montagne au Maroc : Slimane, un des pionniers et à l'époque président des guides, Rachid Berrada, Serge Canu à ce moment-là directeur de la succursale UCPA, et Fabrice Cuzin, l’un des grands connaisseurs de la flore et la faune marocaine. Ce sont tous ces professionnels qui m'ont poussée à devenir guide de montagne»
« Pour moi monter, grimper, c’est un défi. L’appel des sommets. C’est aussi une sorte de déclaration à mon père qui nous a souvent rabaissées mes sœurs et moi pour ne pas avoir eu de défis. C’est ma façon à moi de lui dire : on peut être une fille et atteindre les sommets ». 
En 1995, elle lance le premier trek de randonnée pour les familles et à 40 ans, elle grimpe la cascade de glace dans les Hautes Alpes. Aujourd’hui, elle demeure l’aventurière marocaine respectée et reconnue par ses pairs. 
« Je souhaite désormais changer l’expérience du trek en une aventure plus complète en incluant une dimension culturelle. Par exemple, mes derniers circuits alternent des jours de randonnée avec de la culture, de l’immersion, de l’artisanat. Je continue à accompagner des groupes de randonneurs et aventuriers, mais j’ai aussi envie de donner l’envie aux autres de faire de la montagne. Par exemple, à Agafay, j’aime proposer de belles sorties de 2/3h que l’on peut combiner avec le confort de l’Eco Lodge. Au vu de ma renommée et de ma passion pour mon travail, j’ai envie de donner et de transmettre. Ce qui rend le pays beau : les Marocains, leur accueil et leur générosité spontanée. Sa localisation également. Le pays est situé à l’Extrême Est du continent africain. De l’Atlantique à la Méditerranée en passant par le Sahara, le Toubkal, le plus haut sommet d’Afrique du Nord, les cités impériales, les plages, ce sont tous ces extrêmes qui le rendent si diversifié et si surprenant.»
Ce qu’elle préfère dans son travail : Rendre les gens heureux. « Faire rire quelqu’un est facile, les rendre vraiment heureux, c’est beaucoup plus complexe. C’est ce que j’arrive à faire en les faisant voyager, je donne beaucoup de moi et les gens le ressentent. Certains reviennent pour la 10 ou 15ème année ! .»

Hafida
En 1994, Elle devient l'une des premières femmes guides de haute-montagne du Maroc. Elle ont été jusqu’à 10 guides femmes pour un total de 400 hommes. Elle plaisante souvent « J’ai ouvert la voie », en faisant référence à son long parcours d’escalade et de spéléologie. Titulaire d’un master en tourisme, elle s’apprêtait à rentrer dans la voie classique de l’hôtellerie lorsqu’elle croise le chemin de jeunes Espagnols férus d’aventure et de grands espaces.
L’un d’entre eux monte une agence et charge Hafida de le relayer sur le Maroc. « C’est comme cela que j’ai connu les premiers guides de haute montagne au Maroc : Slimane, un des pionniers et à l'époque président des guides, Rachid Berrada, Serge Canu à ce moment-là directeur de la succursale UCPA, et Fabrice Cuzin, l’un des grands connaisseurs de la flore et la faune marocaine. Ce sont tous ces professionnels qui m'ont poussée à devenir guide de montagne»
« Pour moi monter, grimper, c’est un défi. L’appel des sommets. C’est aussi une sorte de déclaration à mon père qui nous a souvent rabaissées mes sœurs et moi pour ne pas avoir eu de défis. C’est ma façon à moi de lui dire : on peut être une fille et atteindre les sommets ». 
En 1995, elle lance le premier trek de randonnée pour les familles et à 40 ans, elle grimpe la cascade de glace dans les Hautes Alpes. Aujourd’hui, elle demeure l’aventurière marocaine respectée et reconnue par ses pairs. 
« Je souhaite désormais changer l’expérience du trek en une aventure plus complète en incluant une dimension culturelle. Par exemple, mes derniers circuits alternent des jours de randonnée avec de la culture, de l’immersion, de l’artisanat. Je continue à accompagner des groupes de randonneurs et aventuriers, mais j’ai aussi envie de donner l’envie aux autres de faire de la montagne. Par exemple, à Agafay, j’aime proposer de belles sorties de 2/3h que l’on peut combiner avec le confort de l’Eco Lodge. Au vu de ma renommée et de ma passion pour mon travail, j’ai envie de donner et de transmettre. Ce qui rend le pays beau : les Marocains, leur accueil et leur générosité spontanée. Sa localisation également. Le pays est situé à l’Extrême Est du continent africain. De l’Atlantique à la Méditerranée en passant par le Sahara, le Toubkal, le plus haut sommet d’Afrique du Nord, les cités impériales, les plages, ce sont tous ces extrêmes qui le rendent si diversifié et si surprenant.»
Ce qu’elle préfère dans son travail : Rendre les gens heureux. « Faire rire quelqu’un est facile, les rendre vraiment heureux, c’est beaucoup plus complexe. C’est ce que j’arrive à faire en les faisant voyager, je donne beaucoup de moi et les gens le ressentent. Certains reviennent pour la 10 ou 15ème année ! .»
Actualités
Contactez nos experts
Découvrez notre chaîne YouTube
Restez connecté avec Point-Maroc
Inscription à la newsletter
La newsletter Point-Maroc vous sera envoyée une fois par mois. Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles activités et soyez alertés de nos bons-plans !
Rejoignez la communauté Point-Maroc
  • Facebook
  • YouTube
POINT-MAROC
+ 212 (0) 524 44 73 75